Au cœur du quartier de Mylapore, sur la Kutcheri road se dresse un building blanc presque austère en comparaison de l'entrée pyramidale très colorée du temple de Kapaleeswara. Les portes du temple jaïn Shri Vasupujya n'affichent ni divinité, ni créatures mythiques mais arborent des façades gracieusement sculptées qui rehaussent le marbre. Une fois franchi le seuil opalescent, le hall d'un blanc laiteux réfléchit la lumière matinale et invite dans ses murs hommes et femmes qui se livrent quotidiennement à un bien étrange rituel.

Assis sur le sol face à une table basse d'offrandes, les dévots plongent la main dans un sac de toile et en retirent une poignée de riz qu'ils étalent devant eux. Puis prestement les doigts et la tranche de la main entrent en action et déplacent les grains de riz en les guidant jusqu'à obtenir un dessin précis. Selon les textes jaïns, hommes et femmes doivent dessiner des symboles de bon augure avant de commencer les prières. Aussi éphémère que le kolam, le dessin avec du riz ou gahuli favorise la concentration des croyants sur les vertus des Thirtankara ou "Passeurs de gué" connus et respectés pour leur capacité à avoir traversé l'océan des renaissances.

Il y a huit symboles de bon augure dans le Jaïnisme et le pictogramme le plus important est le svastika ou swastika. Littéralement "ce qui est bien" en sanskrit. Cette croix à quatre branches égales coudées, représente, les quatre étapes de l'âme: 1. le monde des êtres célestes,  2. le monde des humains,  3. le monde des animaux et des plantes et 4. le monde inférieur. Le centre du svastika symbolise l'âme libérée du cycle des réincarnations. Les trois points représentent les joyaux du Jaïnisme:  La Foi Juste, la Connaissance juste et la Conduite juste. Tout en haut, un point au dessus d'un croissant suggère l'âme libérée dans le royaume des « Siddha » ou êtres de Lumière qui résident au sommet de l'univers.

Les huit symboles du Jaïnisme

Parmi les huits symboles de bon augure dans la tradition Svetambara ou littéralement ceux "habillés de blanc" et en dehors du svastika, il y a Srivatsa: une marque au milieu de la poitrine d'un Tirthankara . Nandyavarta: un svastika plus complexe. Vardhamanaka: un pot avec un couvercle symbole de prospérité. Bhadrasana: un trône. Kalash: un vase d’abondance utilisé pour les cérémonies. Minyugala: deux poissons. Darpan: un miroir qui reflète son moi véritable.

Priyanka dessine les huit symboles

Priyanka dessine les huit symboles de bon augure

Une femme compose une décoration rituelle pour célébrer le 12ème tirthankara ou “passeur de gué” du nom de Vasupujya.